Les techniques de massage

img_art_massage_2Le massage est la caresse par excellence. Il se dose et se rythme en fonction de l’état et de celui qui le recoit et de celui qui le donne. Le corps se masse de la tete aux pieds, dans les moindres recoins : la nuque, les tempes, les voutes plantaires, les épaules, le dos sont les endroits qui remportent le plus de suffrages. Mais depuis le cuir chevelu jusqu’aux orteils, chaque centimètre de peau appréciera d’etre doucement malaxé, tripoté, étreint, peloté du bout des doigts et à pleines mains.

Il existe une infinité de techniques de massage, en fonction des besoins de chacun et des résultats que l’on souhaite obtenir. Si vous voulez simplement faire et vous faire plaisir, vous pouvez vous contenter de suivre votre inspiration du moment. Il suffit de considérer alors le massage comme une caresse un peu spéciale et un peu plus appuyée qu’un effleurement du corps. Mais si vous souhaitez faire du massage un grand moment de sensualité et de détente à deux, alors suivez nos conseils.

Si vous suivez attentivement les réactions de votre partenaire, vous aurez très naturellement les indications qui vous permettent de doser vos gestes et de trouver les bons rythmes. Dans le cas du massage loisir, il est de toutes facons préférable de ne pas insister trop fort pour ne pas froisser les muscles. De ne pas agir directement sur la colonne vertébrale pour ne pas risquer de déplacer une vertèbre. De huiler ou de crémer vos mains pour plus de confort.

Si vous agissez lentement et régulièrement, attendez-vous à ce que votre partenaire se détende au point de s’endormir, ne vous en offusquez pas, c’est la preuve de votre savoir-faire. Si vous espérez provoquer une excitation sexuelle, variez les rythmes et les pressions. Là, encore, les réactions du corps vous seront des guides précieux.

Provoquez aussi des surprises qui maintiennent les sens en éveil ; passer d’une épaule à une fesse, d’un pied au visage, laisser ses mains en suspens quelques secondes avant de les reposer. Utilisez des accessoires ; gants de crin pour la chaleur, des balles de tennis à faire rouler, des plumes, vos ongles, vos cheveux, vos seins, etc…

Un des massages érotiques par excellence est le body body. Il consiste à masser le corps de l’autre avec l’ensemble de son propre corps préalablement huilé.

Chaque centimètre de peau appréciera diversement le massage, mais l’appréciera. La seule et importante précaution concerne les vertèbres qu’il vaut mieux éviter lors des débuts. On dit qu’il faut toujours aller dans le sens de la circulation du sang: c’est à dire en direction du coeur. Il semble pourtant que ce principe ne soit valable que pour certains massages médicaux.

Le crane préfère un massage un peu ferme à la limite du grattage mais sans les ongles, en tous cas, dans un premier temps. Il est pratiqué du bout des doigts. Placer les dix doigts en éventail autour de la tete, les pouces vers le bas (à la base du crane et en haut de la nuque). Commencer par déplacer le cuir chevelu sans déplacer vos doigts. Progresser en englobant toujours le crane de vos dix doigts, les deux petits allant jusqu’aux tempes. Resserrer et écarter vos doigts en effectuant des petites rotations appuyées. Descendre les petits doigts jusqu’aux sourcils. Faire aller les pouces de derrière les oreilles à la nuque.

Le visage aime aussi se faire masser. Toutes ses arrêtes se détendront entre le pouce et l’index replié qui les pinceront sans douleur. Pommettes, sourcils, coins externes des yeux, creux des joues, base de la machoire, menton, sous le menton, entre le nez et la bouche, entre la bouche et le menton, le contour des oreilles et les deux muscles qui sont de chaque coté de la gorge, depuis la base de l’oreille jusqu’au départ du buste, dans l’ordre et dans le désordre.

De la détente d’un crane et d’un visage fatigués à un peu de tendresse érotique, il n’y a qu’une langue. La faire entrer en action sans retirer vos mains. La pointe de la langue se faufile sur la nuque, derrière les oreilles, effleure l’intérieur de l’oreille, pense aux trapèzes et aux clavicules, remonte le long de la gorge, lèche les lèvres, les dents, la langue. La bouche entre dans la danse à son tour et du bout des lèvres, tète le lobe de l’oreille, embrasse les paupières, le bout du nez, les lèvres. Se pose mollement sur tout le visage jusqu’à la naissance des cheveux. Les mains, la bouche, la langue vont d’un endroit à l’autre en se relayant et à aucun moment n’abandonnent complètement le contact avec la peau.

C’est maintenant le moment que la lenteur tendre et douce de cette première étape fasse place à quelques surprises. Ceci afin que l’etre bienheureux qui subit ne s’endorme pas. Intercaler des sources frissonnantes. Un petit coup de langue par-ci, un ongle qui griffe par-là, un pincement des lèvres. Sur les points les plus sensibles ; le cou sous l’oreille, le creux de la clavicule, la nuque, la bouche. Descendre le long du corps et franchir le délicat passage des bras si sensibles en leur dessous ; des mains dont le creux et chaque doigt aiment à etre léchés amoureusement ; des seins qui se caressent, se massent, se titillent, se lèchent et se mordillent inlassablement; du nombril qui veut etre aspiré, pénétré et du ventre pétri, brassé, léché, sucoté.

Nos 7 conseils pour un massage sensuel :

  • Avant de commencer, crééz une atmosphère propice à la détente et à la relaxation : lumière tamisée, encens ou bougie parfumée et musique d’ambiance seront vos meilleurs atouts.
  • Ensuite, réchauffez-vous les mains sous l’eau chaude et faites allonger confortablement votre partenaire sur une serviette bien chaude sur le lit.
  • Versez doucement un peu d’huile ou de crème dans le creux de votre main, réchauffez en frottant vos mains, puis étalez sur la partie à masser.
  • Commencez le massage par l’effleurage : des caresses avec les mains posées à plat en glissant toujours du bas en haut.
  • Pour soulager les tensions musculaires, vous pouvez appuyez avec le pouce ou la paume de la main progressivement le long de la colonne vertébrale puis vous relachez au meme rythme sans saccades.
  • Pour tonifier le parties charnues, vous pouvez saisir la chair et le muscle entre le pouce et les autres doigts en effectuant un pétrissage avec délicatesse. Ou alors faites un palpé-roulé.
  • Puis laissez aller vos mains au gré de vos inspirations et terminez le massage par un effleurage.

Plus : le massage est un moment qui se partage à deux mais il est souvent difficile de faire un massage juste après avoir été soi-meme massé. L’état second dans lequel on se trouve invite soit à l’amour soit au repos, rarement à masser à son tour son partenaire. Alors quand vous prodiguez un massage à votre partenaire, attendez le lendemain pour lui demander la pareille.

Répondre

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Security Code: